[ ENERGIES NOUVELLES ]

MaPrimeRénov Rénovation globale : Les conditions pour obtenir la prime

4.8
(4)
MaPrimeRénov Forfait Rénovation globale

Ma Prime Rénov’, comment ça marche ?

La nouvelle aide unique à la rénovation énergétique MaPrimeRénov est ouverte à tous les ménages en 2023.
Toutefois, les primes varient suivant le niveau de revenus des ménages.
Elles permettent de financer nombre d’équipements de chauffage performants bois ou solaires, ainsi que plusieurs travaux d’isolation. L’objectif : rendre son logement moins énergivore et réaliser des économies d’énergie.

Ces matériels et travaux sont complétés par des bonus et des forfaits, élaborés dans le cadre du plan France Relance.
Ainsi, il y a un bonus « Sortie de passoire », quand un logement sort des classes F ou G d’un DPE). Il existe également un bonus BBC, attribué dès lors qu’un logement atteint les classes A ou B du DPE. Enfin le dispositif comprend aussi un forfait : MaPrimeRénov Rénovation Globale.

Qui peut bénéficier de la prime Rénovation globale en 2023 ?

 Les propriétaires concernés

Il s’agit des propriétaires occupants, mais aussi des propriétaires bailleurs.
Pour ces derniers, le logement devra être en location à titre de résidence principale.

Pour les propriétaires-bailleurs, MaPrimeRénov n’est accessible que depuis le 1er juillet 2021, et l’est toujours en 2023. Et ce, quelle que soit la nature des travaux de rénovation envisagés.

 Les logements éligibles.

Il s’agit principalement des maisons individuelles.
Cela exclut donc les appartements. Toutefois, leurs propriétaires pourront demander MaPrimeRénov individuellement pour chacun des travaux éligibles (par « gestes » de travaux).

NB : Pour les copropriétés, il existe également une prime dédiée MaPrimeRénov’Copro.

Les maisons doivent avoir été construites il y a plus de 2 ans.
Les logements récemment construits respectent désormais des normes de règlementation thermique. Par conséquent, ils ne nécessitent pas de travaux de rénovation énergétique.

Pour les propriétaires bailleurs, le logement doit avoir été construit depuis plus de 15 ans.

Pour quels types de travaux de rénovation ?

Les travaux de rénovation globale mis en œuvre devront faire baisser la consommation en énergie d’au moins 55%. Il s’agit ici d’améliorer de façon conséquente la performance énergétique de son logement.

 Obtenir une aide pour changer de chaudière ?

L’ensemble de travaux de réno globale pourrait par exemple être la réalisation simultanée d’un remplacement d’une ancienne chaudière par un poêle à granulés et d’une isolation des combles et des murs.

En outre, pour avoir droit à MaPrimeRénov Rénovation Globale, les travaux de rénovation ne devront pas augmenter les émissions de GES (Gaz à effet de serre).

 Comment définir le bouquet de travaux ?

Enfin, cette rénovation globale implique nécessairement la réalisation d’un audit énergétique.
En effet, c’est lui qui déterminera le bouquet de travaux à effectuer pour atteindre l’objectif d’économies d’énergie. Et un simple DPE ne suffira pas.
En outre, cet audit peut également faire l’objet d’un financement avec MaPrimeRénov.

Quel est exactement le montant de Ma Prime Rénov Rénovation globale ?

En février 2023, l’aide pour les ménages aux revenus intermédiaires (Catégorie Violet) est passée de 7000 € à 10000 euros.
Par ailleurs, cette même prime pour les ménages aisés avec Ma Prime Rénov Rose a également augmentée, passant de 3500 € à 5000 €.

De fait, ces augmentations récentes témoignent de la volonté du gouvernement à inciter ces catégories de ménages à investir dans des bouquets de travaux plus performants.

Voir également les autres montants MaPrimeRénov.

 Évolutions de l’aide MaPrimeRénov pour les travaux de Rénovation Globale

L’aide MaPrimeRénov, mise en place par le gouvernement français, a récemment subi des modifications majeures pour encourager davantage les travaux de rénovation énergétique. Ces changements visent à soutenir la dynamique des travaux de rénovation énergétique et à rendre les logements plus éco-responsables.

 Augmentation des plafonds d’aides pour les rénovations globales

Afin de permettre aux ménages aux revenus modestes et très modestes à s’engager dans une rénovation énergétique globale de leur logement, le plafond des travaux financés avait été augmenté de 30 000 à 35 000€ HT en février 2023.

Pour des travaux de rénovation globale réalisés à partir du 1er octobre 2023, certains ménages profiteront d’une aide MaPrimeRénov plus élevée.

Aide Anah Habiter Mieux Sérénité

Ainsi, s’agissant des ménages aux revenus très modestes, le taux de financement passe de 50 à 65% du montant des travaux.
Quant aux ménages dont les revenus sont modestes, ce même taux est porté à 50% du montant des travaux au lieu de 35% précédemment.

En fonction des montants des travaux de rénovation globale en général pratiqués, l’Anah estime que le montant moyen du financement augmentera d’environ 4300 euros pour l’ensemble des ménages.

 La possibilité de faire une simulation de Ma Prime Rénov

Pour vérifier les montants de toutes les aides auxquelles vous avez droit, rendez-vous sur le simulateur d’aides du site FAIRE.FR.
Il vous permettra de calculer le montant de MaPrimeRenov, d’estimer le montant des CEE (Certificats d’Economie d’Energie). Il fournira aussi les aides locales (communales ou régionales) quand elles existent.

Comment obtenir la prime Rénov Rénovation Globale ?

 Un audit énergétique obligatoire

Audit énergétique obligatoire Renovation globale

Comme évoqué plus haut, la réalisation de cet audit est indispensable.
Il définit avec prévision les travaux à réaliser, notamment pour obtenir un gain énergétique minimum de 55%.
De plus, une entreprise qualifiée RGE (Reconnue Garante de l’Environnement) se chargera obligatoirement de l’audit.

 Une fiche de synthèse dans le dossier de demande de prime

En outre, en amont des travaux, le propriétaire a l’obligation de présenter une fiche de synthèse de l’audit énergétique.
Elle permettra à l’Anah de décider du bien-fondé ou non des travaux de rénovation globale, et donc de l’éligibilité à la MaPrimeRénov (ou à l’aide Habiter Mieux)

 Une attestation de conformité des travaux

A la fin des travaux, il faut impérativement produire une attestation de conformité.

  • Comme pour l’audit, toutes les entreprises intervenant dans les travaux doivent justifier de leur qualification RGE.
  • Les entreprises attesteront également que tous les travaux réalisés sont parfaitement conformes à ceux prévus par l’audit.
  • Enfin, le professionnel ayant réalisé l’audit reconnaitra officiellement que les préconisations ont été respectées, aux vues des factures.

 Quel contact pour obtenir Ma Prime Rénov ?

Pour définir ou mener à bien votre projet de rénovation globale, vous aurez besoin de conseils et d’aide. Certes, les sites gouvernementaux maprimerenov.gouv.fr et France-renov.fr sont intuitifs et complets. Toutefois vous ressentirez peut-être le besoin de contacter un conseiller Ma Prime Rénov et lui parler au téléphone.

Et ça tombe bien, tout est prévu. Vous pouvez non seulement appeler un numéro de téléphone national (0 8080 800 700), mais aussi téléphoner à un conseiller dans votre région.
Enfin, un moteur de recherche régionale est disponible sur la page Contact du site de l’Anah. https://www.anah.fr/contact/

Quelles sont les aides de l’état pour 2023 ?

L’aide Ma Prime Rénov Rénovation globale se cumule avec les différentes aides des fournisseurs d’énergies.
En étant cumulable avec les Certificats d’Economie d’Energie (CEE), le restant à charge est par conséquent considérablement réduit.

Voyez plutôt, à compter du 1er février 2023 :

MénagesForfait MaPrimeRenovEstimation CEE (*)
Très modestes22750 €(à venir)
Modestes17500 €(à venir)
Intermédiaires10000 € 7000 €
Aisés5000 €7000 €

(*) Il ne s’agit que d’une estimation, car le montant des certificats d’économie d’énergie varie selon le mode de chauffage choisi.

Les aides de l’État sont parfois complétées par des aides locales. En effet, certaines régions apportent un soutien financier pour certains projets de rénovation énergétiques. Renseignez-vous auprès de votre commune.
Enfin, les travaux de rénovation énergétique bénéficie d’une TVA à taux réduit de 10%.

Quand s’arrête la prime renov 2022 ? en 2023 ?

Et ça continue encore et encore (en 2023), c’est que le début, d’accord, d’accord.
La transition énergétique repose pour beaucoup sur la rénovation thermique des bâtiments. L’État en a désormais bien conscience. Ainsi le flot d’aides à la rénovation n’est pas prêt de se tarir dans les années à venir. Car c’est un des enjeux majeurs dans la lutte contre le dérèglement climatique.

Photo Arnaud Bouvard

Arnaud Bouvard
Ça vous a plu ? Partagez !!

Intéressant ? Utile ? Notez cet article !

Note : 4.8 / 5. Nb de vote : 4

Pas encore de vote ! Soyez le 1er

Quitter la version mobile