[ ENERGIES NOUVELLES ]

Quelles sont les différences entre les réglementations thermiques RT 2012 et RE 2020 ?

5
(1)
Différences entre RT2020 et RE2020

Ce dossier vous permettra d’apprendre et de bien comprendre les différences entre les réglementations thermiques RT 2012 et RE 2020, afin d’améliorer au mieux la performance énergétique de votre logement.

Qu’est-ce que la Réglementation Thermique 2012 (RT 2012) ?

RT 2012

La Réglementation Thermique 2012 (RT 2012), entrée en vigueur en France le 1er janvier 2013, a été mise en place avec l’ambition de réduire de manière significative la consommation énergétique des bâtiments neufs. Cette réglementation s’inscrit dans la lignée des objectifs de réduction des émissions de gaz à effet de serre fixés par l’Union Européenne et le Grenelle de l’Environnement.

La RT 2012 impose des normes très strictes en matière de consommation d’énergie pour les constructions neuves.
Elle a pour objectif de limiter la consommation énergétique primaire des bâtiments neufs à un maximum de 50 kWhEP/(m².an), tout en assurant un confort thermique et une qualité de l’air intérieur.
Elle vise à encourager le recours aux énergies renouvelables pour le chauffage et la production d’eau chaude.

Quels sont les objectifs de la RT 2012 ?

La RT 2012 a deux objectifs principaux :

Économies d’énergie et confort thermique

Le premier objectif est de réduire la consommation d’énergie primaire des bâtiments neufs à un niveau bas, tout en assurant un confort thermique en été comme en hiver.
Cette performance doit être atteinte grâce à une conception bioclimatique du bâtiment, qui minimise les besoins en énergie pour le chauffage, le refroidissement et l’éclairage.

Plus d’énergies vertes

Le deuxième objectif est de favoriser l’utilisation des énergies renouvelables pour le chauffage, le refroidissement, l’éclairage et la production d’eau chaude sanitaire.
Cela se traduit par une exigence spécifique en matière de production d’énergie renouvelable pour les bâtiments neufs de plus de 50m².

La RT 2012 a donc introduit une nouvelle approche dans la conception des bâtiments.
Elle encourage la performance énergétique en mettant l’accent sur une conception globale et efficace, et en incitant à l’innovation technologique pour atteindre les objectifs fixés.

Qu’est-ce que la Réglementation Thermique 2020 (RE 2020) ?

RE 2020

Initialement prévue pour 2020, la Réglementation Thermique 2020, désormais nommée RE2020 (Réglementation Environnementale 2020), est entrée en vigueur en France au cours de l’année 2023.
Cette nouvelle réglementation marque une étape majeure dans le domaine de la construction écologique.
La RE2020 a pour ambition de fixer des objectifs encore plus ambitieux en matière de performance énergétique des bâtiments neufs.

Les normes de la règlementation thermique RE2020 renforce les exigences de la RT 2012, en visant non seulement une consommation d’énergie minimale, mais aussi une production d’énergie renouvelable maximale.
Le but est de concevoir des bâtiments à énergie positive (BEPOS), c’est-à-dire des bâtiments qui produisent plus d’énergie qu’ils n’en consomment.

Quels sont les objectifs de la RE 2020 ?

La RE2020 fixe des objectifs très ambitieux. Elle vise une réduction de la consommation d’énergie finale des bâtiments neufs de 30 % par rapport à la RT 2012.
Cela se traduit par une consommation énergétique primaire maximale de 35 kWhEP/(m².an), contre 50 kWhEP/(m².an) avec la RT 2012.

Davantage d’énergies renouvelables pour le chauffage

En outre, la RE2020 prévoit de favoriser encore plus l’utilisation des énergies renouvelables.
Les constructions neuves devront produire au moins autant d’énergie qu‘elles n’en consomment, voire plus.
On parle alors de bâtiment à énergie positive (BEPOS). Cette exigence peut être satisfaite grâce à des installations photovoltaïques, des pompes à chaleur, des chauffe-eaux solaires, etc.

Une optimisation maximale de l’isolation

Enfin, la RE2020 entend promouvoir une meilleure isolation thermique.
Les normes d’isolation seront plus strictes pour garantir un confort thermique optimal en toutes saisons, sans recourir à des systèmes de climatisation énergivores.

La RE2020 vise ainsi à favoriser l’émergence de bâtiments plus respectueux de l’environnement, plus autonomes en énergie, et offrant un meilleur confort de vie à leurs habitants.

💡 On rappellera enfin que les travaux de rénovation n’entrent pas dans le périmètre d’application de la RE 2020.

Indicateurs et méthodes de calcul dans les réglementations

L’un des aspects essentiels pour comprendre les différences entre la RT 2012 et la RE 2020 réside dans les indicateurs utilisés et les méthodes de calcul. Dans la RT 2012, l’indicateur principal est le CEP (Coefficient d’Énergie Primaire).

Avec l’arrivée de la RE 2020, l’accent est mis sur l’impact carbone des bâtiments. Ainsi, le calcul ne se base plus uniquement sur la consommation d’énergie, mais aussi sur les émissions de CO2. Cette approche en kilogrammes de CO2 par mètre carré de surface de plancher vise à prendre en compte l’ensemble du cycle de vie du bâtiment, de sa construction à sa démolition.

L’impact du secteur immobilier sur l’environnement

Le secteur immobilier joue un rôle crucial dans la transition écologique. Avec la RE 2020, la prise en compte du carbone dans les constructions neuves est renforcée. L’objectif est de réduire l’empreinte carbone des bâtiments tout au long de leur cycle de vie.

Cette nouvelle réglementation s’inscrit dans une démarche globale de réduction des émissions de gaz à effet de serre, en mettant l’accent sur la qualité des matériaux utilisés, leur durabilité et leur impact environnemental.

Quelle est la différence entre la RT 2012 et la RT 2020 pour la consommation finale d’énergie ?

Avant de rentrer dans le détail, voici un tableau récapitulatif des principales différences entre RT2012 et RE2020 :

Critères de comparaisonRT 2012RT 2020 (RE2020)
Consommation finale d’énergieLimite la consommation à 50 kWhEP/m².an)Vise une consommation d’énergie réduite à 35 kWhEP/(m².an)
Utilisation des énergies renouvelablesEncourage leur usage, sans les rendre obligatoiresRend leur usage obligatoire pour les bâtiments neufs, qui doivent être des Bâtiments à Énergie Positive (BEPOS)
Isolation thermique des bâtimentsDéfinit des normes d’isolationPrévoit des exigences d’isolation thermique supérieures et met l’accent sur la conception bioclimatique du bâtiment

La principale différence entre la RT 2012 et la RT 2020 (ou plutôt RE2020) réside dans le niveau d’exigence concernant la consommation d’énergie finale. La RT 2012 a pour objectif de limiter cette consommation à 50 kWhEP/(m².an) pour les bâtiments neufs.

Par contre, la RE2020 ambitionne de réduire encore davantage cette consommation, la limitant à 35 kWhEP/(m².an), soit une diminution de 30 %. C’est une différence majeure qui témoigne de l’engagement de la France dans la transition énergétique et la lutte contre le réchauffement climatique.

Différence concernant l’utilisation des énergies renouvelables

La deuxième grande différence entre ces deux réglementations concerne l’utilisation des énergies renouvelables.

Alors que la RT 2012 encourage leur usage, la RE2020 en fait une obligation.
Les bâtiments neufs devront être conçus pour être des Bâtiments à Énergie Positive (BEPOS), c’est-à-dire produire plus d’énergie qu’ils n’en consomment, grâce à l’utilisation des énergies renouvelables.

Les constructeurs devront ainsi penser à intégrer des installations solaires photovoltaïques, des pompes à chaleur, des chauffe-eaux solaires, etc., dès la conception du projet.

Différence entre la RT 2012 et la RT 2020 pour l’isolation thermique des bâtiments ?

Enfin, en matière d’isolation thermique, la RE2020 prévoit des exigences bien supérieures à celles de la RT 2012.

Les normes d’isolation seront renforcées pour assurer un meilleur confort thermique en toutes saisons.
La réglementation mettra l’accent sur la conception bioclimatique du bâtiment, c’est-à-dire la capacité du bâtiment à tirer le meilleur parti de son environnement pour minimiser ses besoins en chauffage et en climatisation.

Au final, la RE2020 est une véritable évolution par rapport à la RT 2012, avec des objectifs beaucoup plus ambitieux en matière d’économie d’énergie, d’utilisation d’énergies renouvelables et d’isolation thermique.

Sources : https://www.ecologie.gouv.fr/reglementation-environnementale-re2020#scroll-nav__2

Photo Arnaud Bouvard

Arnaud Bouvard
Ça vous a plu ? Partagez !!

Intéressant ? Utile ? Notez cet article !

Note : 5 / 5. Nb de vote : 1

Pas encore de vote ! Soyez le 1er

Quitter la version mobile